Please enable / Bitte aktiviere JavaScript!
Veuillez activer / Por favor activa el Javascript! [ ? ]

jeudi 14 avril 2016

LETTRES AMOUR




lettre-d-amour
lettres amour, lettre d amour pour l'amour,lettre pour lui,des belles lettres d amour,
exemple de lettres d amour,ecrire un lettre d amour

Lettre d'amour.................................................................

 On s’est vu, on s’est croisé et finalement on s’est rencontré. Cette rencontre bien que fortuite ne peut être le fruit du hasard. Loin de penser que le hasard fait bien les choses, je ne peux imaginer qu’il ne nous pas mis volontairement sur ses chemins qui se sont un jour croisés.

Depuis, tu es entr
é dans ma vie, je fais également partie de la tienne. Comment imaginer que ce fut possible, de rencontrer son âme sœur, parmi tous ces individus présents sur terre. Il faut que la nature soit bien faite ou que notre chance soit exceptionnelle. Aujourd’hui encore je me demande si cela est bien réel, si ce monde existe ou si nous sommes justes dans un rêve. 

Notre amour est n
é, en même temps que l’on apprenait à se découvrir, je prenais conscience que plus jamais ma vie serait identique. En toi j’ai découvert des sentiments que je n’imaginais pas pouvoir exister tant leur force dépendait l’entendement de ce qu’il est imaginable. 

Tout ce que je peux 
à présent espérer, c’est que ces sentiments qui nous lient, cette amour réciproque qui nous unis jamais ne s’éteindra et nous laissera seul dans ce monde insensés.



Lettre d'amour.................................................................


Salut you,
D’abord c’est la première fois que j’écris une lettre d’amour. 
J’ai l’habitude de le dire l’amour, moi.
Je vais donc commencer par ce que j’ai envie de te dire vraiment. Je ne m’ennuie jamais depuis que je vis avec toi. Enfin, je veux dire,
ça nous arrive de nous ennuyer, mais si on est ensemble, on aime ça. Aimer s’ennuyer avec quelqu’un, ça signifie pas mal de choses à mon sens. Et puis je suis contente de nous, de ce qu’on a fait de nous. On a grandi ensemble. Je me vois loin, je me vois vieille àcôté de toi. J’imagine que ça aussi, c’est quelque chose de fort de vouloir être vieille avec toi. De vouloir me lever le matin près de toi tous les jours. D’avoir des enfants de toi. De faire des réflexions d’amoureuses comme je suis en train de le faire là…
[
]
J’ai fait une pause dans ma lettre. On s’est disputé cet après-midi. Le plus dingue, c’est que même me disputer avec toi, je suis prête à le faire toute la vie, je m’en suis rendu compte. On se réconcilie toujours très vite. Tu n’es pas très rancunier, moi si. Mais je t’aime au point que je n’ai pas envie de perdre du temps à te faire la gueule, alors qu’au lieu de ça, on peut faire des tas de choses plus belles ensemble. J’aime qu’on rigole pour un rien, j’aime quand on est en voiture et qu’il y a un long silence qui ne gêne aucun d’entre nous, j’aime quand on n’est pas d’accord sur tout et que ça n’a pas d’importance. J’aime qu’on regarde les photos de nos débuts comme si ça faisait trente ans qu’on était ensemble. Je t’aime et j’ai confiance. Je me trouve solide en écrivant ça.


Lettre d'amour.................................................................


Samedi - trois heures du matin. 

Je rentre. J'ai ta lettre. Cette douce lettre, je l'avais lue aujourd'hui dans tes yeux. Que tu 
étais belle tantôt aux Tuileries sous ce ciel de printemps, sous ces arbres verts, avec ces lilas en fleurs au-dessus de ta tête. Toute cette nature semblait faire une fête autour de toi. Vois-tu, mon ange, les arbres et les fleurs te connaissent et te saluent. Tu es reine dans ce monde charmant des choses qui embaument et qui s'épanouissent comme tu es reine dans mon coeur. 

Oui, j'avais lu dans tes yeux ravissants cette lettre exquise, d
élicate et tendre que je relis ce soir avec tant de bonheur, ce que ta plumeécrit si bien, ton regard adorable le dit avec un charme qui m'enivre. Comme j'étais fier en te voyant si belle ! Comme j'étais heureux en te voyant si tendre ! 

Voici une fleur que j'ai cueillie pour toi. Elle t'arrivera fan
ée, mais parfumée encore ; doux emblème de l'amour dans la vieillesse. Garde-la ; tu me la montreras dans trente ans. 

Dans trente ans tu seras belle encore, dans trente ans je serai encore amoureux. Nous nous aimerons, n'est-ce pas, mon ange, comme aujourd'hui, et nous remercierons Dieu 
à genoux. 

H
élas! Toute la journée de demain dimanche sans te voir ! Tu ne me seras rendue que lundi. Que vais-je faire d'ici là ? Penser àtoi, t'aimer, t'envoyer mon cœur et mon âme. Oh ! de ton côté soisà moi ! à lundi ! - à toujours ! 




Lettre d'amour..................................................................

J'ai tant besoin de toi

Je ne sais pas par où commencer. J'ai tant de choses à te dire, età la fois si peu... 

J'aimerais tellement qu'on se voie pour parler de tout cela. Je comprends qu'il ne s'agit pas d'une d
écision facile, mais je tiens vraiment à ce que tu saches combien je suis attachéà toi. Ce ne sont pas des paroles en l'air. Je n'arrive pas à te cerner, comment puis-je deviner tes sentiments ? Toi-même tu ne sais pas ce que tu ressens... 

D'un c
ôté, je pense que cela fait partie de ce qui m'attire : cet aspect sensible, incertain, fragile. Je ferai n'importe quoi pour être avec toi, je peux encore attendre mais pour combien de temps ? Tu ne le sais pas, mais je te regarde et t'attends depuis déjà de nombreux mois. En silence, discrètement. Je ne sais tellement pas comment faire pour que tu comprennes combien tu comptes pour moi, te faire comprendre combien ce que je ressens est profond. 

Avant de t'
écrire ces lignes, je me suis longuement demandé si cette attirance n'était que "le fantasme de la différence de l'âge". Mais non. C'est plus profond que cela. Ce n'est pas la première fois que j'ai une relation avec quelqu'un de plus âgé que moi. Néanmoins, c'est la première fois que je ressens quelque chose d'aussi fort... C'est si étrange. L'attirance, l'envie, la jalousie, le désir de te toucher, de te sentir près de moi. 

J'ai pleur
é pour des ruptures, des disputes, mais je n'ai jamais pleuré parce qu'un homme me manquait. Je n'arrive plus àcompter les heures passées à pleurer parce que tu me manques, ni celles à sangloter en me remémorant le goût de tes lèvres, la douceur de tes gestes, le son de ta voix. 

J'attendrai que tu d
écides ce qu'il te convient de faire, mais je t'en supplie, souviens-toi d'une seule chose : Je t'aime. 

J'ai tant besoin de toi : tu es mon unique.
 

0 commentaires:

Poème ,Amour, Poésie et Citations 2019 © 2015 - 2019 : All Rights Reserved